Fumeur à… 2 ans!

Non,non vous ne revez pas, cette video fait le tour du web depuis hier.

Un enfant indonésien agé a peine de deux ans, fume tel un vieux fumeur et prend meme du plaisir à inhaler et recracher la fumée…

Ce petit enfant nommé Ardi, est devenu dépendant de la cigarette à cause de son pere, qui lui aurait donné une cigarette à l’age de 18 mois, et en fumerait aujourd’hui une quarantaine!

Sa mère qui a témoigné dans la presse, a indiqué qu’« Il est totalement accro, quand il n’a pas ses cigarettes, il devient violent, se met a crier et tape dans le mur». Pour son père, il n’y a visiblement aucun problème. « Pour moi il a l’air en bonne santé je ne vois pas le problème », explique-t-il.

Suite à cette information, les autorités indonésiennes ont annoncées qu’elles lancent une enquête sur les parents et l’entourage d’Ardi.

Mais ce cas particulier est en fait l’arbre qui cache la forêt : les bébés fumeurs sont en effet un véritable phénomène de société en Indonésie où 25% des enfants âgés de 3 à 15 ans ont déjà fumé. Il y aurait même 3,2% de fumeurs actifs.

A posté une image

suite

Repondre a ce sujet sur le Forum Tunisie

Tunisie Panel est le premier Panel de Consommateurs Tunisiens en Ligne

Tunisie Panel est le premier Panel de Consommateurs Tunisiens en Ligne

Il réunit une communauté de consommateurs résidant en Tunisie constituant un échantillon permanent d’individus qui transmettent régulièrement leurs avis et opinions à propos d’un produit ou service qu’ils ont utilisé au moyen des questionnaires en ligne.

A posté une image


En devenant membre gratuitement de Tunisie Panel, vous serez régulièrement invités à répondre à des enquêtes sur des sujets très variés.

L’objectif de Tunisie Panel est de mener des études en ligne sur les habitudes d’achat et les préférences des consommateurs tunisiens, sur leurs avis concernant de nouveaux produits ou de nouvelles communications publicitaires.

Tunisie Panel est ouvert à tous les internautes résidant en Tunisie. Ils doivent disposer d’une adresse e-mail personnelle ou professionnelle, pour recevoir les invitations à participer aux enquêtes, et d’un accès à Internet, pour répondre aux enquêtes en ligne.

La participation au panel est entièrement gratuite, libre, volontaire et sans aucune obligation, de plus vous aurez la chance de découvrir des nouveautés en avant première!

Chaque questionnaire rempli par vous en tant que paneliste de Tunisie Panel est rémunéré par des points.

Le nombre de points à gagner est fixé en fonction de la longueur et de la complexité du questionnaire. Le participant cumule le nombre de points en fonction du nombre de questionnaires auxquels il a participé

Les points cumulés sont échangeables contre des cadeaux offerts par les entreprises qui commanditent ces études en ligne.

Vous pourrez aussi gagner des points en parrainant vos proches et vos amis.

Le site Tunisie-panel.com est une création de MDWeb, une entreprise tunisienne spécialisée dans les services informatiques et internet.

Le site Tunisie-Panel.com

La page Fan sur Facebook

Le compte Twitter

A posté une image

A posté une image

suite

Repondre a ce sujet sur le Forum Tunisie

Recrutement des webmasters, rédacteurs, designers, modérateurs …

Bonsoir,

On est un groupe des jeunes Tunisiens motivés par l’informatique et par technologie. Notre projet se présente dans un site communautaire très évolué utilisant les dernières technologies de communication.

Notre travail consiste à chopper les derniers actualités depuis les grands sites d’informatique et de technologie.
Vous pouvez visiter notre site sur l’adresse { www.mssurf.org }.

Actuellement, nous sommes 3 personnes impliqués sur ce projet et nous recherchons :

Webmasters :

  • L’animation du site (forums, chats…)
  • Avoir de bonnes bases en rédaction et en design
  • La créativité et l’imagination
  • L’autonomie / le goût du travail en équipe

– Rédacteurs :

  • Très bonne capacité rédactionnelle en français. Ortographe et grammaire irrèprochables.
  • Une très bonne capacité à rédiger de manière originale à partir de différentes sources sur de multiples supports.

Designers /Graphistes

  • Photoshop surtout, idéalement html/css pour l’intégration
  • Éventuellement flash (option)

Modérateurs

  • Une à deux heures de présence (en discontinu) quotidienne sont demandés
  • Avoir un français correct

Veuillez passer vos demandes sur http://www.mssurf.org/recrutement . On vous répondra dans un délais de 2 à 3 jours après la soumission de votre demande.

tout recruté sera commis comme un bénévole sans aucune rémunération..

Si vous souhaitez obtenir une quelconque information, veuillez me contacter par un message privé ou par répondre à ce sujet.

Cordialement, Tycoon.

suite

Repondre a ce sujet sur le Forum Tunisie

Si je critique mon patron sur le Web, peut-il me virer ?

Congédiées pour s’être moqué de leur hiérarchie sur Facebook, deux salariées ont contesté leur licenciement le 20 mai devant le Conseil des prud’hommes de Boulogne-Billancourt.

L’affaire se déroule en décembre 2008, un samedi soir. Sur le site de réseau social Facebook, trois salariées d’Alten, une société d’ingénierie et de conseil en technologie, critiquent leur hiérarchie et la DRH, et ironisent sur le « club de néfastes » dont elles estiment faire partie.

Une quatrième employée, « amie » commune sur Facebook, transmet à la direction une capture d’écran de la conversation. L’entreprise décide de licencier les trois fautives, pour « incitation à la rébellion et dénigrement ». Deux d’entre elles portent alors l’affaire devant les prud’hommes.

La décision, qui aurait pu faire jurisprudence, était très attendue. Le Conseil des prud’hommes de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) n’est pas parvenu à trancher, une égalité parfaite de conseillers se prononçant pour et contre ces licenciements. L’audience, reportée à une date ultérieure, se tiendra avec un cinquième conseiller, appelé à décider.

Droit des salariés vs droit des employeurs
Pour Christophe Noel, avocat au barreau de Paris spécialisé en droit du travail, ce type d’affaire s’avère délicat à arbitrer car deux principes s’opposent :

« Outre la liberté d’expression, les salariés peuvent invoquer le droit à la protection de la vie privée et de la correspondance privée. Mais ces principes se heurtent de plein fouet à celui de la protection des intérêts légitimes de l’employeur : il ressort de la jurisprudence que les salariés ne doivent pas causer de “trouble manifeste” à l’entreprise. »

Une notion qui s’apprécie au cas par cas, explique t-il :

« Les propos tenus par les trois salariées d’Alten ne me semblent pas par exemple relever du “ trouble manifeste ”. Parfois, ce n’est qu’un mauvais prétexte pour se débarrasser d’un salarié. »

Dans d’autres pays d’Europe, où les droits des salariés sont moins protecteurs, plusieurs affaires ont fait grand bruit. En Angleterre, Kevin Colvin, qui s’absente de son bureau pour « urgence familiale », se voit démasqué par son patron à cause d’une photo publiée sur Facebook, qui le montre déguisé en fée à une soirée d’Halloween. Il est immédiatement licencié.

Idem en Suisse, où une femme perd son travail pour avoir utilisé Facebook lors d’un congé maladie. Elle avait assuré à son employeur que ses migraines la contraignaient à rester dans le noir. Cette salariée va même jusqu’à affirmer que la compagnie l’espionnait grâce à un « ami » fictif, qui a mystérieusement disparu de ses contacts après son licenciement.

Vie privée, vie publique : la frontière est brouillée

Pour Christophe Noël, il est illusoire de croire que l’on peut tout montrer et tout dire sur Facebook :

« Les réseaux sociaux brouillent la frontière entre privé et public. Ce qui, au départ, appartient à la sphère privée, ce que je communique aux gens que je connais, même s’ils sont 400, peut ensuite devenir public par le biais de mes amis. Si le destinataire du message diffuse l’information, comme c’est le cas dans “l’affaire de Boulogne”, elle n’est plus privée.

Attention cependant : pour se procurer ces informations, l’employeur ne doit pas user de moyens déloyaux et violer la correspondance privée. Cela fonctionne dans “ l’affaire de Boulogne ” car il y a une dénonciation. »

La législation diffère en matière de blogs, explique t-il :

« On n’est pas dans le cadre de la vie privée, car le blog est public. Mais le blogueur peut se retrancher derrière la liberté d’expression, inviolable, sauf en cas de diffamation, injure, atteinte à la vie privée ou, toujours, trouble manifeste causé à l’entreprise. »

« Mise à mal de l’image » de l’entreprise

Une blogueuse du Post vient d’en faire les frais. « Jessi » tenait la « minute blonde », une chronique quotidienne qui rapportait sous forme romancée et pas toujours tendre des anecdotes liées à son travail de réceptionniste dans un hôtel de Reims.

Accusée d’avoir notamment « mis à mal l’image de la chaîne d’hôtels », elle a été licenciée pour faute grave. La jeune femme de 31 ans, qui avoue s’inspirer « comme tous les auteurs » de la réalité, n’a pourtant jamais mentionné le nom de son employeur et indiquait à la fin de chacun de ses billets :

« Toute ressemblance avec des personnes réelles ou faits ressemblant ne serait qu’une pure coïncidence. »

Les législateurs devraient-ils se pencher sur la question, pour encadrer ces nouveaux motifs de licenciement ? Inutile, selon Christophe Noël :

« Ces affaires ne nécessitent pas de loi spécifique. Chaque situation est particulière, mais il n’y a pas de vide juridique : le droit s’adapte à Internet et aux réseaux sociaux. »

Source: rue89.com

suite

Repondre a ce sujet sur le Forum Tunisie

Les 3 Suisses débarquent en Tunisie !

A posté une image

Les 3 Suisses, la plus célèbre des marques de vêtement en vente par correspondance, débarque enfin en Tunisie.

Le catalogue de la marque est d’ores et déjà disponible dans la plupart des kiosques à journaux et des librairies de Tunisie. Affichant ses prix en dinars tunisien, le catalogue offre un large choix de vêtement pour femmes, hommes et enfants, que l’on pourra commander via le téléphone ou par fax. Quant au site web destiné aux internautes tunisiens il serait pour l’instant en cours de construction. En attendant son ouverture, vous pouvez aller jeter un petit coup d’œil au site web français des 3Suisses.

Concernant le délai de livraison, il est estimé entre trois semaines et un mois. Les articles devront être récupérés à travers des points de vente bien définis comme des librairies, des kiosques à journaux ou le showroom à Gammarth, où on y expose quelques articles en exclusivité.

www.nsens.tn

suite

Repondre a ce sujet sur le Forum Tunisie