Dar Bibine

Dar Bibine est une maison d’hôtes idéalement située au coeur de la médina préservée d’Erriadh qui enchantera votre découverte de l’île de Djerba.

Le silence à peine troublé par l’appel du « muezzin » accompagnera votre séjour dans une maison où l’architecture djerbienne traditionnelle se mêle au design épuré, blanc et minimaliste.

A posté une image A posté une image

A posté une image

Les chambres

Mini dressing, téléviseur à écran plasma, accès internet, wc et salle d’eau (bain ou douche) équipent les quatre chambres climatisées/chauffées dont trois s’organisent autour de la piscine.

Panton, Gehry, Starck, Citterio, Bouroullec et d’autres grands noms du design meublent chacun des espaces.

Le raffinement gagne aussi le linge de maison: draps de lit en lin, moelleuses serviettes et sorties de bain. (ARMANI, DESCAMPS…)

A posté une image A posté une image

A posté une image A posté une image

A posté une image A posté une image

Situation

A 15 minutes de l’aéroport international de Djerba-Zarzis, 7 kms du chef lieu Houmt Souk, de son port, son souk, ses orfèvres et 20 minutes d’un golf de 27 trous et autant de la plage.

Erriadh est l’ancien Hara Seghira. Ce village fut jadis uniquement peuplé de juifs venus, selon la tradition locale se réfugier à Djerba après la destruction, à Jérusalem au VIème siècle avant J-C du temple de Salomon.

Aujourd’hui, dans cette paisible bourgade, à deux pas de La Ghriba, cohabitent dans un respect mutuel Juifs et Musulmans.

A posté une image A posté une image

A posté une image

Loisirs

  • Petite piscine dans la résidence
  • Solarium et terrasse chauffée en hiver
  • Promenades en vélo (la maison en met 3 à disposition)
  • Plage de sable fin et sports nautiques à 20 minutes
  • Promenades en quad, à cheval
  • Golf 27 trous à 20 minutes
  • Hamman et massages à 200m
  • Balades en mer
  • Tour de l’île en taxi
  • Circuit des mosquées de Djerba
  • Organisation de visites privées du sud tunisien: Tozeur, Nefta, le Chott el Djerid (2 jours), Tataouine et les ksour (1 jour), Matmata (1 jour), méharées dans le désert

A posté une image A posté une image

A posté une image A posté une image

A posté une image

Le site de la maison

Groupe Facebook

suite

Repondre a ce sujet sur le Forum Tunisie

Le Sud tunisien déploie son charme média: Tozeur sur le Figaro Magazine et Zarzis en prime-time de TF1

Le Sud, balnéaire et saharien est une pièce maîtresse du Tourisme tunisien. Comme le confirment les récents salons spécialisés de Milan, Moscou, Berlin et Paris, mais aussi l’intérêt qu’il occupe dans les médias. Zarzis et plus particulière le Sangho, seront en prime time ce dimanche 28 mars sur TF1, dans le cadre de l’émission « 7 à 8 », à partir de 18h45. Ne demandez pas à Hosni Jemmali, le propriétaire du Sangho comment il y est parvenu, lui qui depuis des lustres a ses introductions dans le Tout-Paris.

Toujours au cours du même week-end, c’est le Figaro-Magazine, luxueux, bien positionné sur la Catégorie A du lectorat français qui publie un superbe reportage sur Tozeur et sa région. Réalisé par Guillaume de Dieuleveult (texte) et Jean-Pierre Degas/Hemis. fr (photos), il promène le lecteur au milieu de la végétation luxuriante des oasis et l’immensité du désert.

La suite

A posté une image

suite

Repondre a ce sujet sur le Forum Tunisie

Chenini ! 1ère ville numérique dans le Sud tunisien


L’Association Tunisienne de l’Internet et du Multimédia et la commune de Chenini ont déclaré vendredi, l’intégration de la ville de Chenini (gouvernorat de Gabès) au réseau des villes numériques en Tunisie. La ville numérique doit comporter tous les fondements de la société du savoir et permettre d’assurer les services informatiques et numériques dans tous les secteurs économique, social, culturel et de loisirs. Chenini répondait aux normes exigées, ce qui a facilité son intégration.

Cette ville constitue, de ce fait, la première ville numérique dans le Sud tunisien et la cinquième à l’échelle nationale après les villes de Sidi Bou Said, DenDen (Manouba), Bouarada (Siliana) et Bradaa (Mahdia). Chenini a connu la création d’un espace numérique dans la Maison de la culture, la connexion de la Maison des jeunes au réseau de l’Internet de haut débit (Adsl) et l’accroissement du nombre des abonnés à l’Internet et des utilisateurs des nouveaux moyens de communication. En plus, cette ville abrite chaque année le festival de la photo numérique et de la production du contenu numérique.

A posté une image
tendancemag

suite

Repondre a ce sujet sur le Forum Tunisie

Inondations en Tunisie, 17 morts au sud

Plusieurs personnes ont péri dans des inondations mardi à Redeyef, dans le sud de la Tunisie, a indiqué mercredi l’agence tunisienne TAP, sans préciser le nombre de victimes. Mais selon la radio privée Mosaïque, quinze personnes ont péri à Redeyef et cinq autres à Oudref dans la région de Gabès à 340 km au sud-est de Tunis. (www.romandie.com )

On a aussi partagé des vidéos sur facebook de tornades à moknine et à gabes et des inondations à sfax, si y’en a parmi vous qui ont plus d’informations svp n’hesitez pas , parce qu’on manque de source d’informations quant aux morts (allah yarhamehom el kol )

Rabbi yostor ….

Voir l’article complet sur le forum

forum

Inondations sud de la tunisie

Tataouine ville du grand sud tunisien

Tataouine qui fut appelée autrefois « Foum Tataouine », est une ville du sud-est de la Tunisie située à 531 kilomètres de Tunis avec une position géographique privilégiée vu son ouverture sur deux pays voisins qui sont la Libye et l’Algérie, c’est aussi une ville des plus pittoresques du sud tunisien, elle est entourée de montagnes d’où jaillissent les ksours, avec une forteresses utilisées jadis pour se mettre à l’abri des envahisseurs.

Tatouine est une charmante petite ville très animée connue pour son activité agricole axée sur les oliviers et les céréales, aussi pour son marché bihebdomadaire ou on y trouve des produits de beauté traditionnels comme le henné, le khôl, et aussi des produits de vannerie, des bijoux, et de très beaux tissages.

Tataouine est devenue aujourd’hui une plaque tournante touristique, et elle constitue une étape importante dans la visite du grand sud tunisien grâce à son beau désert doré, ses villages fortifiés et son Festival international des «ksours» qui se déroule annuellement en mois de mars, et surtout que c’est une ville qui a su garder son architecture et son mode de vie traditionnel malgré les nombreux hôtels luxueux qui s’y trouvent.
La ville de Tataouine avec son charme envoutant a su inspirer le réalisateur de cinéma George Lucas dans le choix du nom de la planète où se déroule l’action du célèbre film La Guerre des étoiles ce qui a valu la célébrité de cette petite ville tunisienne dans le monde entier.

tataouine