Sidi Bou Said

Situé à quelques kilomètres de Tunis, le village de Sidi Bou Saïd fut érigée au XIIIè siècle en hommage à Abdou Saïd, saint homme qui s’était retiré à cet endroit. Village pittoresque à souhait, Sidi Bou Saïd offre l’exemple d’une synthèse parfaite d’architectures arabe et andalouse qui lui valu d’être le séjour de peintres et d ‘écrivains tels que Colette, Flaubert et Simone de Beauvoir. Aujourd’hui, Sidi Bou Said attire les touristes qui aiment à se perdre dans ses ruelles étroites et tortueuses qui gravissent la colline dans une alchimie magique de couleurs et de parfums.

Sidi Bou Said
Sidi Bou Said

Les couleurs : rien d’autre que le blanc aveuglant des murs et le célèbre bleu des portes et des fenêtres des maison traditionnelles qui, à l’étage portent en saillie des balcons clos en bois sculpté à jour : les moucharabieh qui permettaient aux femmes de voir sans être vues.

Les parfums : le jasmin qui fin mai commence à embaumer l’air des ruelles où triomphent les bougainvilliers qui incendient les murs de leurs cascades flamboyantes.

Personne ne quitte le village sans s’être assis à la table de l’un de ses incontournables cafés Tunisiens : le café des Nattes, si souvent immortalisé en peinture et en photos et le café Sidi Chébaâne d’ou l’on profite, en terrasse, d’une vue imprenable sur le golf de Tunis.

Le café des Nattes

Café Sidi-Bou-Said

Découvrez des informations sur les hotels et restaurants de Sidi Bou Said sur le forum Tunisie

SIDI BOU SAID

SIDI BOU SAID

-Sidi Bou Saïd : c’est le village le plus touristique de la banlieu nord de tunis aux couleurs de la mer Méditerranée, Sidi Bou Saïd avec ses maisons d’une blancheur éclatante et aux portes bleues qui combinent l’architecture arabe et andalouse, est surnommée le « petit paradis blanc et bleu ».

-Ce village est situé à 20 kilomètres au nord-est de Tunis. Le village de sidi bou said porte le nom d’un saint ( Abou Said Al Beji ) .

-Abou Saïd Al Béji, né en 1156 et originaire de Béja, enseigne dans la rue qu’il habite à Tunis et qui a depuis conservé son nom. Vers la fin de sa vie, il se retire sur le Djebel Menara « montagne du phare » dans le ribat construit sur la colline dominant le cap Carthage, pour monter la garde et y enseigner le soufisme. Il est alors surnommé « maître des mers » ou (( Raïs Labhar )) à cause de la protection que les marins naviguant à proximité du site pensent recevoir. Il meurt en 1231 dans sa zaouia a ce village meme et il est enterré sur la colline de sidi bou said. Sa zaouïa constitue sans doute le premier élément du village qui prendra son nom.

-Le charme de ce village séduit les riches tunisiens qui ont construits des demeures luxueuses.

-C’est en 1893 que le village de sidi bou said ouvre son premier siege de municipalite .

-Le 28 août 1915, un décret est pris pour assurer la protection du village, imposant le bleu et le blanc si chers a Rodolphe d’Erlanger Baron franco-britannique qui interdisant toute construction anarchique sur le promontoire.

-Amoureux de la musique sa demeure accueille le Centre des musiques arabes et méditerranéennes on faisant de Sidi Bou Saïd le premier site classé le meilleur au monde.

-Après sa mort en 1932, ses héritiers léguèrent son patrimoine à la Tunisie.

-Actuellement le palais d’Erlanger, rebaptisé « Ennejma Ezzahra ».

-Le village de Sidi Bou Saïd attire un grand nombre d’artistes, musiciens et écrivains de tout les coins du monde chaque annee .

-Sidi Bou Saïd est également réputé pour ses cafés dont les terrasses sont des lieux de détente très prisés pour les touristes et les Tunisois :

-Le Café des nattes qui abritait les soirées de malouf organisées par les mélomanes du village

Le Café de Sidi Chabâane, voyant le jour vers la fin des années 1960, qui offre une vue sur le golfe de Tunis

-Le Café de la place du village qui était le domaine réservé des vieux du village