Agence de mise en valeur du Patrimoine et de Promotion Culturelle

www.patrimoinedetunisie.com.tn

L’Agence de Mise en Valeur du Patrimoine et de Promotion Culturelle (AMVPPC)

Elle a été créée en 1988 sous la dénomination d’Agence Nationale de Mise en Valeur et d’Exploitation du Patrimoine Archéologique et Historique (ou ANEP), en vertu de la loi n° 88 du 25 février 1988, modifiée par la loi 97-16, du 3 mars 1997.

C’est un établissement public à caractère non administratif doté de la personnalité civile et de l’autonomie financière, et soumis à la législation commerciale, placé sous la tutelle du Ministère de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine.

L’Agence a pour mission d’exécuter la politique de l’Etat dans les divers domaines culturels, notamment, mise en valeur du patrimoine archéologique et historique et à sa gestion, et de promouvoir la créativité intellectuelle, littéraire et artistique. Elle arrête et exécute ainsi les programmes de mise en valeur de ce patrimoine (une soixantaine de sites, monuments et musées), organise les manifestations à caractère culturel avec les divers partenaires (notamment l’Institut National du Patrimoine), délivre les autorisations nécessaires à l’organisation d’activités à caractère culturel, ludique ou commercial qui se déroulent dans l’enceinte des espaces relevant de sa tutelle. L’Agence contribue également au développement du tourisme culturel, tout en œuvrant à la promotion de la production culturelle nationale sous toutes ses formes et des investissements dans le domaine des industries culturelles.

Une action de grande envergure

L’AMVPPC, coiffée par la direction générale, se divise en sept directions : Technique, Promotion Culturelle, Exploitation, Production et Animation, Etudes et Programmation, Administration et Finances, Coordination et Suivi.

Depuis sa création et concouramment à la gestion quotidienne du domaine qui lui a été dévolu, l’Agence a entrepris une action de grande envergure de mise en valeur et de promotion du tourisme culturel qui s’appuie sur de grands projets répondant à des objectifs culturels, éducatifs, environnementaux, sociaux, touristiques et économiques. Aussi en est-il de la création du Parc Archéologique de Carthage-Sidi Bou Saïd, de l’aménagement du palais du Baron d’Erlanger à Sidi Bou Saïd qui abrite le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes, du Parc Archéologique de Dougga qui bénéficie par ailleurs d’un programme de coopération tuniso-française pour soutenir la mise en valeur du site, du Parc Archéologique Sbeïtla-Kasserine qui a engendré dans cette région du centre du pays une dynamique touristique et économique qui a eu un effet d’entraînement sur plusieurs secteurs d’activités locales sans oublier les travaux d’aménagement et de mise en valeur du Parc archéologique d’Uthina.

De même, l’Agence intervient pour la restauration et la mise en valeur de nombreux sites et monuments en milieu urbain ou périurbain. Son action de plus grande envergure étant la restauration et la mise en valeur de plusieurs tronçons des aqueducs romains Zaghouan-Carthage.

Pièce maîtresse du patrimoine hérité par l’AMVPPC, le parc muséographique a vu ses installations les plus anciennes réhabilitées, à l’instar du célèbre musée du Bardo, de ceux d’Enfidha, de Nabeul et d’El Jem, ainsi que des musées des arts et traditions populaires de Monastir et de Houmt-Souk à Djerba. Le réseau des musées a été enrichi par la création de nouvelles unités à Moknine, Chemtou, Mahdia et à Douz. L’Agence a également participé à la création et à l’aménagement de musées pour des tiers : le Musée Militaire National (Ksar el Ouerda), le musée de la ligne Mareth, le musée de la Garde Nationale, et celui du Cinéma.

A posté une image

Mise en valeur et promotion

De nouveaux sites ont également été ouverts au grand public depuis la création de l’Agence : Les carrières antiques d’El Haouaria, les Catacombes Chrétiennes de Sousse, les sites de Phéradi Maïus, de Néapolis ou l’Escargotière de Gafsa. Il en est de même pour de nombreux monuments, dont la Citadelle de Hammamet, celles de Tabarka, de Kélibia, de Ghazi Mustapha à Djerba, de Mahdia ou encore l’Amphithéâtre d’El Jem, le Ribat et la Grande Mosquée de Sousse et le Ribat de Monastir. Dans ce domaine, l’Agence participe aussi aux efforts entrepris pas des parties privées dans le même sens.

Sur le terrain, l’Agence a introduit la signalétique pour faciliter l’accès et la visite des sites et monuments, et a aménagé des structures d’accueil.
Pour mettre en valeur et souligner les caractéristiques architecturales d’un certain nombre de monuments, l’AMVPPC a mis en place leur illumination artistique de nuit.

Autres volets dans l’action menée par l’AMVPPC : la promotion du tourisme culturel dans le cadre d’un plan national arrêté en mai 1999 et qui implique divers partenaires, la promotion par les produits culturels, en particulier, l’édition sous toutes ses formes, la participation active à la célébration du mois du Patrimoine et aux expositions thématiques, en Tunisie et à l’étranger.

suite

Repondre a ce sujet sur le Forum Tunisie

Sidi Bou Said video

Perché au sommet d’une falaise au bord de la méditerranée en banlieue nord de la Capitale « Tunis », Sidi Bou said ou « Sidi Bou » comme disent les jeunes Tunisiens est de loin l’une des destinations les plus frequentees du bassin mediterraneen … Ce Clip est dedie’ a tous ceux et celles qui savent appecier la Tunisie a sa… juste valeur.

suite

Repondre a ce sujet sur le Forum Tunisie

Des racines et des ailes part a la decouverte de la Tunisie le 28 avril 2010 sur France 3

Le mercredi 28 avril 2010 à 19h30 (heure tunisienne) et 20h30 (heure francaise) sur France 3, l’émission culturelle « Des racines et des ailes » sera consacrée à la Tunisie. Au cours de l’émission, on retracera l’histoire de la Tunisie à travers la visite de plusieurs sites mondialement connus.

Au cours de cette émission réalisée depuis le musée du Bardo à Tunis (qui possède l’une des plus belles collections de mosaïques romaines au monde) et depuis le palais du baron d’Erlanger à Sidi Bou Saïd, les quatre reportages iront de la Tunisie antique : de Carthage à Dougga, au grand Sud avec Tozeur, Douz ou Tataouine en passant par la médina de Tunis et la découverte du patrimoine Art Nouveau de la capitale. Au sommaire : «L’héritage de Carthage» – «Au coeur de la Médina» – «Tunis, art nouveau» – «Entre Oasis et désert»

A posté une image

suite

Repondre a ce sujet sur le Forum Tunisie

Expo de Shanghai : le pavillon tunisien brillera par ses traditions et sa modernité

La ville de Shanghai a été sélectionnée pour accueillir la prochaine Exposition Universelle qui débutera le 1er mai 2010.

La Tunisie sera présente avec un pavillon de 1000 m2 dans la zone C. Le thème choisi est : Hosting City, Connected City « Ville accueillante , ville connectée » avec une estimation d’environ 2.2 millions visiteurs.


A posté une image

Interview realisé pour le site chine-information.com :

« Nous avons un pavillon national qui est de 1.000m2 dans la zone C, et nous avons ajouté un autre thème de participation + ville accueillante, ville connectée+ qui est dans une harmonie avec le thème principal de l’Expo. Notre thème a pour objectif de montrer l’aspect de notre histoire et tradition toujours collectée avec d’autres civilisations et également de montrer que nous sommes un pays moderne avec ses atouts dans les domaines culturel, économique, technologique et de protection de l’environnement », a expliqué un responsable tunisien.

« C’est un pavillon qui regroupe la modernité et le traditionnel que l’on veut montrer à l’extérieur », a-t-il dit avec fierté, en nous montrant des images à l’ordinateur.

A posté une image

Le pavillon de la Tunisie a une façade grandiose pour  » accueillir les invités des quatre coins du monde » avec le bleu et le blanc, couleurs préférés du célèbre village pittoresque Sidi Bou Saïd, et l’architecture typique de la Tunisie. Les deux côtés du pavillon montrent l’aspect du désert du Sahara, les plages de la Méditerrannée et d’autres paysages du pays qui attirent de plus en plus nombreux touristes du monde entier.

« On a changé plusieurs fois le décor et la présentation à l’ intérieur du pavillon, même avec la nouvelle technologie. Par exemple, au centre il y aura une fontaine d’eau qui jaillit depuis la Tunisie vers le reste du monde en utilisant les rayons de laser « , a expliqué le responsable, mentionnant d’autres installations notamment une miniature de l’amphithéâtre romain d’El Jem, le troisième dans le monde par ses dimensions.

En outre, seront également installés un espace de détente pour créer l’ambiance paisible et une galerie d’art avec une collection de peintures.

Selon le Commissariat, des activités sont prévues dans le riche programme du pavillon tunisien, comme les « Journées touristiques de la Tunisie à Shanghai » en juin, avec le déplacement du ministre tunisien du Tourisme. Ces journées seront animées par des spectacles, de la musique et du folklore.

Pour le mois de juillet, ce seront « Journées d’amitié tuniso- chinoises » au cours desquelles des expositions et rencontres, discussions et contacts seront organisés, notamment « une présentation de la médecine traditionnelle chinoise au pavillon tunisien pour montrer comment elle peut être utile pour le peuple tunisien », a ainsi indiqué le Dr Ezzeddine Jebali, secrétaire général de l’Association d’amitié Tunisie-Chine. Ces activitées visent à montrer la longue histoire des relations amicales entre la Tunisie et la Chine.

Le 19 septembre sera la « Journée nationale de la Tunisie à l’ Expo », avec le déplacement éventuel d’une « personnalité importante  » tunisienne conduisant une grande délégation d’hommes d’affaires.

Le 20 septembre, une « Journée de partenariat et d’ investissement Tunisie-Chine » permettra aux hommes d’affaires tunisiens et chinois de se rencontrer et d’échanger leurs expériences. Elle vise aussi la mise en place d’une plate-forme de coopération entre les deux pays.

Le 23 septembre, une « Journée de l’huile d’olive tunisien » sera organisée. Un programme d’animation, qui a été élaboré, comporte une séance de dégustation d’huile d’olive et la distribution d’ échantillons aux visiteurs. Le stand a réservé un espace pour exiber d’autres produits du terroir dont les dattes et le vin tunisien.

En octobre, il y aura des « Journées culturelles pour la valorisation du patrimoine culturel du pays » afin de montrer « la richesse et la diversité culturelle et civilisationnelle de la Tunisie », a souligné le coordinateur général, ajoutant que le parrain de la participation n’est autre que Oussama Mellouli, champion olympique tunisien du 1 500 m nage libre aux JO de Beijing, organisés également par la Chine.

L’objectif de la participation de la Tunisie à l’Expo de Shanghai est de mieux faire connaître les réalisations du pays dans les domaines économique, politique, culturel et social et de promouvoir l’image de la Tunisie à l’échelle internationale. Un site spécial sera lancé la semaine prochaine sur la participation de la Tunisie à cette manifestation universelle de Shanghai.

A posté une image

A posté une image

A posté une image

A posté une image

Site de l’expo tunisie : expo2010-tunisia.com

Source: Chine-informations

suite

Repondre a ce sujet sur le Forum Tunisie

Chenini ! 1ère ville numérique dans le Sud tunisien


L’Association Tunisienne de l’Internet et du Multimédia et la commune de Chenini ont déclaré vendredi, l’intégration de la ville de Chenini (gouvernorat de Gabès) au réseau des villes numériques en Tunisie. La ville numérique doit comporter tous les fondements de la société du savoir et permettre d’assurer les services informatiques et numériques dans tous les secteurs économique, social, culturel et de loisirs. Chenini répondait aux normes exigées, ce qui a facilité son intégration.

Cette ville constitue, de ce fait, la première ville numérique dans le Sud tunisien et la cinquième à l’échelle nationale après les villes de Sidi Bou Said, DenDen (Manouba), Bouarada (Siliana) et Bradaa (Mahdia). Chenini a connu la création d’un espace numérique dans la Maison de la culture, la connexion de la Maison des jeunes au réseau de l’Internet de haut débit (Adsl) et l’accroissement du nombre des abonnés à l’Internet et des utilisateurs des nouveaux moyens de communication. En plus, cette ville abrite chaque année le festival de la photo numérique et de la production du contenu numérique.

A posté une image
tendancemag

suite

Repondre a ce sujet sur le Forum Tunisie