Domenech, futur sélectionneur de la Tunisie ?

Le selectionneur actuel de l’Equipe de France, Raymond Domenech, devrait, selon plusieurs sources, prendre la tête de la sélection Tunisienne.

Source kapitalis.com

Un contrat de 4 ans devrait être signé à l’issue de la coupe du Monde, il sera remplacé alors par Laurent Blanc.

Son objectif: qualifier l’équipe de Tunisie pour le Mondial de 2014 au Brésil.

Le match amical qui va se disputer Dimanche 30 mai 2010 entre la France et les Aigles de Carthage, sera l’occasion pour finaliser les derniers détails de l’arrivée de Raymond Domenech.

Si cette information est confirmée, il deviendra alors le cinquième entraîneur français de la Tunisie, après André Gérard, Jean Vincent, Henri Michel et Roger Lemerre.

A posté une image

suite

Repondre a ce sujet sur le Forum Tunisie

Mondial 2010 : Eire – France pour s’envoler vers l’Afrique du Sud

A posté une image AP/TOM HEVEZI Robbie Keane sera l’homme à surveiller pour la défense tricolore lors des barrages pour la Coupe du monde 2010. Les Bleus ont hérité d’un tirage au sort difficile mais jouable, puisque les hommes de Raymond Domenech iront défier la République d’Irlande le 14 novembre à Dublin, avant un match retour au Stade de France, le 18 novembre. Les autres affiches sont Russie – Slovénie, Portugal – Bosnie et Grèce – Ukraine.

Comme l’Ukraine, l’Eire est une vieille connaissance des Bleus, quirestent sur le bon souvenir du duel gagné lors des éliminatoires pourle Mondial 2006 (victoire 1-0 à Dublin sur un but d’Henry en septembre2005). En 13 confrontations, les Français ont gagné 5 fois, pour 4défaites et autant de matchs nul.

INVAINCUS EN GROUPE DE QUALIFICATION

Avec l’attaquant Robbie Keane et le défenseur de Manchester UnitedJohn O’Shea comme têtes de gondole, l’Irlande possède une sélectiontoujours difficile à manoeuvre, composée de joueurs de métier habituésaux joutes du championnat anglais, comme son gardien Given (ManchesterCity), le milieu Duff (Fulham) ou le défenseur Dunne (Aston Villa).

Invaincus dans le groupe 8 des éliminatoires, avec notamment deuxmatchs nuls contre l’Italie, les Irlandais pourront également comptersur la science tactique de leur sélectionneur, l’Italien GiovanniTrapattoni. Nul doute que le maestro a déjà sa petite idée pour donnerla leçon à Raymond Domenech. Face à une équipe toujours à l’aise dansle jeu aérien, les Bleus devront par exemple travailler leurs coups depied arrêtés défensifs, véritable talon d’Achille de l’équipe de Francedepuis plusieurs saisons.

« C’EST L’ANGLETERRE BIS »

Raymond Domenech, qui s’est exprimé uniquement sur RTL, a affiché sa détermination. « Onsait ce qu’il faut faire. Quel que soit l’adversaire j’aurai ditexactement la même chose, l’objectif c’est de se qualifier pour lacoupe du monde », a rappelé le sélectionneur tricolore. « C’est l’Irlande, il faut le faire. L’avantage, c’est que tout le monde les connait, c’est l’Angleterre bis ». Pour Gérard Houllier, directeur technique national, « il ne faut pas non plus se faire un monde de l’Irlande ». »L’équipe de France est sur une phase ascendante« , a insisté l’ancien sélectionneur, sur France Info. »La phase de construction et d’harmonie entre les joueurs est en trainde s’accomplir et je crois que ces deux matches vont nous permettre depasser à un niveau supérieur », a-t-il ajouté.

« C’est bien d’avoir le retour à domicile », a par ailleurs commenté Didier Deschamps, entraîneur de l’Olympique de Marseille, sur Eurosport. « Le gros souci, c’est le risque de blessure. J’espère qu’il n’y aura pas de joueurs importants blessés », a conclu Deschamps. Pour l’heure, Franck Ribérya connu beaucoup de pépins physiques et n’a pas encore repris lacompétition. Thierry Henry a été mis au repos dix jours après ledernier rassemblement des Bleus, et Yoann Gourcuff vient à peine de reprendre la compétition après deux semaines de repos forcé.

L’autre souci pour les Français réside dans les risques de suspension pour le match retour après un match aller à Croke Park qui s’annonce très physique. Cinq cadres de la sélection sont concernés : Bakary Sagna, William Gallas, Eric Abidal, Patrice Evra,soit la défense type de l’équipe de France, et Yoann Gourcuff, serontsuspendus pour le barrage retour le 18 novembre en cas d’avertissementlors du barrage aller le 14 novembre.

« UNE BATAILLE DE 180 MINUTES »

Du côté de l’Irlande, ce tirage ressemble à un coup du sort. « Malgréune campagne de qualification médiocre, la France s’est battue pouraccéder aux barrages et a certainement les outils pour déverrouiller ladéfense irlandaise« , explique l’Irish Times sur son site internet. Le journal irlandais pointe que « l’équipe de Domenech est vulnérable sur les coups de pied arrêtés« , tout en insistant sur le défi à venir pour les verts de Robbie Keane. « Ce duel représente un challenge énorme. (…) N’importe quelle équipe qui réunit des joueurs comme Thierry Henry, Franck Ribéry ou Karim Benzema peut poser toutes sortes de problèmes.« 

David Blood, le président de la Fédération irlandaise de football, s’est pourtant montré satisfait de ce choc.« Pournos supporteurs, c’est très excitant de pouvoir revenir à Paris, auStade de France. Ils viendront nombreux. Ils sont très bruyants maistrès bien élevés », a assuré le dirigeant irlandais. « Personne ne voulait tomber sur nous car nous avons terminé invaincus dans notre groupe de qualification », a affirmé M. Blood. »Avec Trapattoni, on ne gagne pas en marquant beaucoup de buts mais onne perd pas souvent non plus. Je m’attends à une bataille intense de180 minutes. » Le match est lancé.

Le Monde.fr, avec AFP

Voir l’article complet sur le Forum

forum

Forum TunisieVol Tunisie