Quand le fanatisme des feuilletons turcs vire au drame

Une longue histoire d’amour lie les tunisiens aux feuilletons turcs. Cet amour devient fou, aveugle et parfois mortel ! Oui, mortel ! Effectivement, c’était le destin d’un petit enfant tunisien. Accro aux feuilletons truc, il décide de mettre fin à ses jours juste, pour restituer la scène de suicide de son héro.

Tout était dans l’ordre au Kassrine, jusqu’a ce qu’on tombe sur le cadavre d’un gamin de 12 ans, étranglé, dans sa chambre. La mise en scène dévoile que l’enfant s’est suicidé par les fils d’un rideau… après les investigations, on découvre que la victime, amatrice de feuilletons turcs, a essayé de reproduire le suicide de son héro, Al Koronji, dans le feuilleton « les larmes des fleurs ».

Une histoire horrible surtout pour les parents, incapables de mettre en place toute mesure de contrôle, comment gérer le temps de leurs enfants entre école, internet et télévision et surtout que cet incident nous rappel d’autres victimes qui cherchent à imiter leurs héros dans la quasi absence des parents.

Plusieurs études ont mis l’accent sur les dangers et l’influence négative de la télévision sur les enfants et les adolescents en essayant de montrer comment les protéger des effets néfastes de la fameuse boite magique.

A posté une image

tuniscope :(

suite

Repondre a ce sujet sur le Forum Tunisie

Restaurant Tunisie

Vous recherchez un restaurant en Tunisie ? Vous trouverez sur le forum un sujet pour vous aider à trouver une bonne adresse pour diner sur Tunis ou ailleurs, vous pouvez demander des avis sur un resto, faire connaitre une adresse pour la faire découvrir aux visiteurs du site et partager vos idées de sorties et vos lieux incontournables à connaitre.

Le sujet est disponible en cliquant ici restaurant Tunisie

Si vous êtes restaurateur, n’hesitez pas à nous faire découvrir votre restaurant et les menus et specialités que vous proposez à vos clients.

Le site recoit plusieurs dizaines de milliers de visiteurs par mois dont 70 % de Tunisiens alors pourquoi ne pas en profiter ?