Libye : Déploiement du HCR au point de passage frontalier de Ras Jedir entre la Tunisie et la Libye

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) a déployé son personnel au point de passage frontalier de Ras Jedir entre la Tunisie et la Libye, où il travaille avec le Croissant-Rouge tunisien et les autorités tunisiennes, a-t-on appris auprès de cette organisation onusienne.

Dans un communiqué rendu public jeudi, le HCR précise qu’«à la demande du Gouvernement tunisien», des équipes ont été mobilisées sur les lieux «pour surveiller de près la situation et identifier les personnes vulnérables qui ont besoin d’une assistance immédiate, comme les enfants non accompagnés, les femmes avec des enfants ou les personnes âgées», ajoutant qu’une autre équipe du HCR est dépêchée sur les lieux aujourd’hui.

Selon le personnel du HCR, un flux régulier de personnes arrive, depuis mercredi, à Ras Jedir, précisant que la plupart des arrivants sont des tunisiens qui travaillent en Libye. D’autres sont libyens, turcs, marocains ou des ressortissants de pays du Moyen-Orient ou d’Afrique de l’Ouest.

Actuellement, les arrivants sont hébergés sur place dans des foyers, d’autres lieux d’hébergement ou encore au sein de familles de la communauté locale.

Après avoir rappelé l’identification par le ministère de la Défense tunisien d’un emplacement possible pour établir un camp temporaire, au cas où le nombre d’arrivants augmenterait, le même communiqué précise que le HCR travaillera conjointement avec les autorités tunisiennes pour équiper ce nouveau site.

De plus, un avion-cargo affrété par le HCR transportant des tentes et du matériel de secours pour aider jusqu’à 10.000 personnes, devrait atterrir en Tunisie ce week-end.

Dans ce communiqué, le HCR rend hommage à la Tunisie et à l’Egypte pour leur initiative de maintenir leurs frontières ouvertes aux personnes fuyant la violence en Libye.

Face à la violence et aux abus des droits humains en Libye, il est impératif que les personnes fuyant ce pays puissent trouver la sécurité, affirme le HCR.

Libye
Libye

(TAP)

Source Infotunisie.com