Libye : Déploiement du HCR au point de passage frontalier de Ras Jedir entre la Tunisie et la Libye

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) a déployé son personnel au point de passage frontalier de Ras Jedir entre la Tunisie et la Libye, où il travaille avec le Croissant-Rouge tunisien et les autorités tunisiennes, a-t-on appris auprès de cette organisation onusienne.

Dans un communiqué rendu public jeudi, le HCR précise qu’«à la demande du Gouvernement tunisien», des équipes ont été mobilisées sur les lieux «pour surveiller de près la situation et identifier les personnes vulnérables qui ont besoin d’une assistance immédiate, comme les enfants non accompagnés, les femmes avec des enfants ou les personnes âgées», ajoutant qu’une autre équipe du HCR est dépêchée sur les lieux aujourd’hui.

Selon le personnel du HCR, un flux régulier de personnes arrive, depuis mercredi, à Ras Jedir, précisant que la plupart des arrivants sont des tunisiens qui travaillent en Libye. D’autres sont libyens, turcs, marocains ou des ressortissants de pays du Moyen-Orient ou d’Afrique de l’Ouest.

Actuellement, les arrivants sont hébergés sur place dans des foyers, d’autres lieux d’hébergement ou encore au sein de familles de la communauté locale.

Après avoir rappelé l’identification par le ministère de la Défense tunisien d’un emplacement possible pour établir un camp temporaire, au cas où le nombre d’arrivants augmenterait, le même communiqué précise que le HCR travaillera conjointement avec les autorités tunisiennes pour équiper ce nouveau site.

De plus, un avion-cargo affrété par le HCR transportant des tentes et du matériel de secours pour aider jusqu’à 10.000 personnes, devrait atterrir en Tunisie ce week-end.

Dans ce communiqué, le HCR rend hommage à la Tunisie et à l’Egypte pour leur initiative de maintenir leurs frontières ouvertes aux personnes fuyant la violence en Libye.

Face à la violence et aux abus des droits humains en Libye, il est impératif que les personnes fuyant ce pays puissent trouver la sécurité, affirme le HCR.

Libye
Libye

(TAP)

Source Infotunisie.com

La FIDH recu par le ministre de la justice

M. Lazhar Karoui Chabbi, ministre tunisien de la justice a reçu, jeudi, une délégation de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH), composée de Mmes Sophie Bessis et Katherine Booth et Khadija Cherif.

FIDH
FIDH

La rencontre a permis d’évoquer différentes questions portant sur les droits de la femme, la révision des Lois relatives à la violence à l’encontre des femmes, l’indépendance de la justice et l’amnistie générale.

Le ministre a évoqué les efforts déployés par le gouvernement de transition pour renforcer l’indépendance de la justice et l’amnistie générale, citant la libération conditionnelle de 3200 détenus.

(TAP)

Source Infotunisie.com

CHAN 2011: Les Aigles de Carthage vers un sacre historique. Tunisie – Angola

Les « Aigles de Carthage », qualifiés pour la première fois en finale de la CHAN 2011, en détrônant hier à Khartoum les algériens (1-1 au temps rélementaire et 5-4 aux tirs au but), les « Aigles de Carthage » bénéficieront d’un avantage moral majeur, ce vendredi 25 février à Khartoum (18h30), dans la mesure où il seront mis aux prises pour la 2e fois, avec les Angolais. Les deux finalistes faisait partie du même groupe « D » lors du premier tour de la CHAN

CHAN 2011
CHAN 2011

Retour au derby maghrébin Tunisie-Algérie, les hommes de Sami Trabelsi, ont bien réussi leur entame de jeu dominant les 45 premières minutes couronnées par but précoce dès la 18e minute signé Salam Kasdaoui et fruit d’un centrage au millimètre de Zouheir Dhaouadi.

Au retour des vestiaires la donne de renverse. Ce sont les « Fennecs » qui prennent les commandes avec un haut pressing au milieu de terrain, des passes courtes et une remarquable rapidité dans la construction offensive. Une donne qui pesé lourd sur l’équilibre entre les 3 compartiments tunisiens, notamment après le remplaçement – jugé précoce et unitile – de Lamjed Chhoudi par Msakni au début de la 2e période.

La domination algérienne s’est, effectivement, concrétisée à la 61e minute, suite à un tir bien cadré des 30 mètres de Djabou. Score : 1-1.

Un score qui persista jusqu’au sifflet final de l’arbitre mauricien Seechum Rahindraparda imposant aux deux formations voisines de jouer deux périodes supplémentaires de 15 minutes chacune, et qui n’ont pas été suffisantes pour savoir le premier qualifié à la finale.

Ainsi, le verdict a été reporté après la loterie des tirs au but qui a souri aux Carthaginois après un tir algérien percepté par le portier tunisien Rami Jéridi.

A signaler que la finale de la CHAN 2011 sera historique pour les coéquipiers de Darragi et Dhaouadi, notamment pour l’international Adel Chadli qui pourrait entrer le livre d’or de cette compétition africaine. Et ce, en tant que premier joueur arabe, maghrébin et africain à remporter la CAN et la CHAN.

Source Infotunisie.com

M.Ahmet Davutoglu: « La Révolution tunisienne est un évènement important pour la Tunisie et le monde entier »

M. Ahmet Davutoglu, ministre turc des Affaires étrangères a affirmé, lundi, que la Révolution du peuple tunisien pour la liberté et la dignité est « un évènement important pour la Tunisie, la région et le monde entier ».

Le chef de la diplomatie turque, dont le pays préside actuellement le Conseil de l’Europe, a assuré du soutien de son pays et de la communauté européenne à la révolution du 14 janvier et à la Tunisie qui, dit-il, traverse « une étape délicate de son histoire ». Le Conseil de l’Europe a de grandes traditions dans ce domaine, a encore souligné M. Davutoglu, citant l’aide apportée par cette instance européenne à plusieurs pays de l’Europe de l’Est.

Ahmet Davutoglu
Ahmet Davutoglu

Sa visite en Tunisie, accompagné du secrétaire général du conseil de l’Europe, vise, a assuré M. Davutoglu, lors d’une conférence de presse au siège de l’ambassade de Turquie à Tunis, à s’informer sur le paysage politique et sur les revendications des différents groupes pour apporter une aide à la Tunisie partant de l’expérience européenne dans ce domaine.

Une équipe du comité de Venise, une structure du conseil de l’Europe d’aide à la démocratisation et à la promotion du dispositif juridique, se rendra en Tunisie pour soutenir la transition démocratique dans le pays, a annoncé M. Ahmed Davutoglu.

Il a salué la légitimité des revendications du peuple tunisien et ses aspirations à la démocratie et au respect des droits de l’Homme indiquant que la révolution tunisienne reflète la maturité du peuple tunisien. Evoquant les relations bilatérales, le ministre turc a affirmé que son pays est attaché à renforcer la coopération avec la Tunisie, particulièrement dans le tourisme et dans les domaines économiques.

En ce qui concerne les évènements en Libye, M. Davutoglu a affirmé que son pays suit les développements dans ce pays où réside une importante communauté turque de plus de 25 mille personnes. Il a affirmé l’attachement de la Turquie au respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales en Libye. Il a assuré que son pays apportera le soutien nécessaire au peuple libyen afin de surmonter ces évènements sur le plan humanitaire et économique.

(TAP)

Source Infotunisie.com

Décès d’un Tunisien à Benghazi en Libye #Libia

Le ministère des Affaires étrangères annonce, dans un communiqué rendu public, lundi, le décès d’un citoyen tunisien dans la ville de Benghazi (Libye) par un coup de feu tiré sur la voie publique, indiquant que « les autres membres de la communauté tunisienne sont sains et saufs ».

Le ministère affirme que l’ambassade et le consulat général de Tunisie à Tripoli ainsi que le consulat de Tunisie à Benghazi œuvrent à contacter les membres de la colonie de manière permanente pour s’assurer de leur état de santé.

Benghazi
Benghazi

Dans ce même communiqué, dont l’agence TAP a reçu une copie, le ministère indique que l’espace aérien de la ville de Benghazi est encore fermé jusqu’à aujourd’hui, lundi 21 février, et qu’en coordination avec le autorités libyennes, les services diplomatiques et consulaires tunisiens tentent d’obtenir des autorisations de passage et d’atterrissage pour assurer des vols supplémentaires de la compagnie Tunisair, parallèlement aux dessertes ordinaires, qui se dirigeront vers Tripoli, afin de transporter les membres de la communauté tunisienne désirant regagner le pays.

Le ministère met l’accent sur le problème des communications téléphoniques en Jamahirya libyenne, à cause de la situation qui prévaut dans ce pays frère, affirmant que le département poursuit sa coordination avec l’ensemble des structures concernées afin de permettre aux membres de la colonie de regagner la Tunisie, via des vols spéciaux devant être assurés par la compagnie aérienne Tunisair.

Le communiqué du département des Affaires étrangères rappelle que près de 2500 parmi les membres de la communauté tunisienne établie en Libye sont parvenus à regagner la Tunisie par Bus.

(TAP)

Source Infotunisie.com

libye
libye