Grand Meeting du Pôle Démocratique Moderniste

Le Pôle Démocratique Moderniste organise un grand meeting au Palais des Sports d’El Menzah le samedi 20 août 2011 en présence du militant palestinien Nayef Hawatmeh : Secrétaire général du FDLP (Front Démocratique pour la Libération de Palestine) et d’autres invités de pays arabes.

Le meeting ramadanesque sera l’occasion de rassembler les militants et sympathisants du pôle autour d’un programme riche en interventions politiques et musicales.
Ce meeting s’inscrit dans le cadre de la solidarité des composantes du Pôle avec les révolutions des peuples arabes, les révolutions de la liberté et de la dignité, et avec le peuple palestinien dans sa lutte pour la libération et son droit à l’auto-détermination.

Le Pôle Démocratique Moderniste a été créé à la suite d’initiatives citoyennes indépendantes pour la mise en place d’un front élargi pour mettre en œuvre un certain nombre de valeurs et de principes qui sont l’expression d’un projet sociétal démocratique et moderniste qui jette les bases d’une Tunisie nouvelle, tout en préservant ses acquis et les valeurs de sa civilisation séculaire.

Un groupe de partis et de personnalités indépendantes ont répondu à l’appel qui a débouché sur l’émergence du Pôle.

Le Pôle Démocratique Moderniste regroupe les partis et initiatives citoyennes suivants :

  • Mouvement Ettajdid
  • Le Parti Socialiste de Gauche
  • Alwifak Al Joumhouri
  • La Voie du Centre
  • Mouvement de la Citoyenneté et de la Justice
  • Appel pour un pôle démocratique culturel
  • Assez de divisions, Allons de l’avant
  • L’Initiative Citoyenne
  • Le Collectif National des Indépendants du PDM
  • La Ligue des indépendants progressistes
  • Pole Democratique Moderniste

    Nayef Hawatmeh en bref :
    Un homme politique jordanien, il est le secrétaire général du mouvement marxiste FDLP, créé en 1969. Nayef Hawatmeh a suivi ses études en Jordanie avant d’aller au Caire pour arriver par la suite à l’université de Beirut où il a étudié la philosophie pour obtenir le doctorat à Moscou.

    Il a adhéré au Mouvement nationaliste arabe. Il a crée le Front Démocratique Pour la libération de Palestine en 22 février 1969, à la suite d’une scission avec le Front Populaire pour la Libération de Palestine dont il était également l’un des fondateurs.
    Il a été le premier dirigeant palestinien à soutenir l’établissement d’un État palestinien aux côtés de l’État israélien. Il appelle à une solution basée sur les résolutions de l’ONU ainsi que des négociations avec Israël pour parvenir à une paix juste et globale garantissant le droit du peuple palestinien à établir un Etat indépendant avec sa capitale à Jérusalem, et à résoudre le problème des réfugiés.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *