Un diamant de 500 carats découvert en Afrique du Sud

Petra Diamonds, propriétaire de la mine de Cullinan, qui a déjà livré le plus gros diamant brut du monde, en 1905, a annoncé ce mardi la découverte de cette pierre précieuse, «spectaculaire, superbe et importante».

Après un siècle d’exploitation, la mine sud-africaine de Cullinan continue de délivrer des diamants parmi les plus gros du monde. Petra Diamonds, qui a racheté cette mine à De Beers en 2007, a annoncé ce mardi avoir extrait sur ce site un diamant de 507,55 carats, «spectaculaire, superbe et important».

Cette pierre précieuse, destinée à la joaillerie, s’inscrit dans le top 20 des plus gros diamants brut du monde. Elle pèse cent grammes, et présente une couleur que le groupe décrit comme « exceptionnelle ». Les experts du diamant auscultent actuellement le gemme, pour déterminer précisément sa couleur, et sa clarté, deux éléments essentiels pour déterminer son prix.

Un diamant taillé de plusieurs centaines de millions d’euros issus de la même mine

Découverte à 40 kilomètres à l’est de Pretoria par le Britannique Sir Thomas Cullinan en 1902, la mine de Cullinan, alors nommée mine Premier, a livré en 1905 une pierre de 3.106 carats, qui demeure à ce jour le plus gros diamant brut découvert. Fractionné en une centaine de pièces, polies et taillées, il a notamment donné naissance au «Great star of Africa», le deuxième plus gros diamant taillé du monde : blanc, en forme de poire, ce joyau de 530,2 carats orne depuis 1907 le sceptre d’Edouard VII, exposé dans la tour de Londres. Sa valeur est estimée à plusieurs centaines de millions d’euros.

Le record absolu pour une pierre taillée reste toutefois détenu par le Golden Jubilee : issu d’une pierre brute découverte en 1985 en Afrique du Sud, il est de 545,67 carats, de couleur «fancy yellow brown» et de taille «rose-coussin».

Une mine en fin d’exploitation ?

Petra Diamonds a déboursé 100 millions d’euros pour racheter à De Beers le site de Cullinan, également célèbre pour sa production de diamants bleus, très rares. Lors de la vente, il y a deux ans, la mine était considérée comme arrivant en fin d’exploitation. Ses réserves ne semblent pourtant pas épuisées : lors de la découverte du diamant brut de 507,55 carats, le jeudi 24 septembre dernier, un autre diamant, de 168 carats, et deux pierres de 58,5 et 53,3 carats ont également été extraits des galeries souterraines de cette mine. Cotée à la Bourse de Londres, Petra Diamonds voit son titre s’envoler de 4,75% ce mardi, à 67,75 pences.

Source : www.lefigaro.fr

A posté une image

Johan Dippenaar, le PDG de la société qui a découvert le diamant.

Voir l’article complet sur le Forum

forum

Forum TunisieChat Tunisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *