Lancement de huit grands projets dans les régions

Six groupes importants investissent à l’intérieur du pays

Signe d’un dynamisme industriel, dopé par un système incitatif à l’investissement, huit grands projets industriels ont été lancés fin 2008-début 2009 dans plusieurs régions de la Tunisie profonde, au cœur d’une conjoncture marquée par la crise.

L’activité de fabrication de faisceaux de câbles pour automobiles détient la palme de l’investissement. Ce secteur attire les plus grands financements. C’est ainsi que six groupes importants y ont investi dans les régions de l’intérieur : Béja, Gafsa, Siliana, Jendouba, Kairouan et Kasserine.

Il s’agit, selon l’Agence de promotion de l’industrie (API), du groupe austro-suisse «Kromberg & Schubert» qui s’est implanté dans la zone industrielle de Béja-Nord pour un investissement de 43,29 millions de dinars (MD), avec une création de 1.600 emplois sur les 4.000 postes prévus.

Le japonais « Yazaki Tunisia Sarl» s’est installé dans la zone industrielle «El Aguila» (Gafsa) avec un investissement prévu de 42 MD dont 9,3 MD déjà réalisés. La création d’emplois prévue est de l’ordre de 3.000 postes (599 réalisés).

Son compatriote «Somitomo Electric Bordnetze» s’est établi dans la zone industrielle de Boussalem (Jendouba) avec un investissement prévu de 12,75 MD dont 5 MD déjà réalisés et une création potentielle de 300 postes d’emploi.

Toujours dans cette même branche d’activité, le groupe allemand «Coroplast Tunisia Sarl» prévoit un investissement de 31,7 MD dans la zone industrielle du Kef, avec une création prévisionnelle de 1.923 emplois.

Le groupe de la même nationalité «Draxlmaier» a créé la société «Système automobile et technique de Siliana» et choisi la zone industrielle dans cette région pour y investir 26 MD pour une création d’emplois de 1.650.

Le sixième groupe, le sud-coréen «Yura Corporation», actif dans la fabrication des fils et câbles isolés, s’est fixé dans la zone industrielle au niveau de la «route de Tunis-Kairouan» avec un investissement prévu de 25 MDT et des emplois de l’ordre de 3.500 postes.

Dans le domaine de la fabrication de chaussures, un investissement important —98 MD — a été effectué par le groupe «Ritun» de nationalité suisse et allemande. Ce dernier est en train d’installer une usine dans la zone Aïn Soltane-El Alam (Sbikha-Kairouan). Le financement déjà décaissé est de l’ordre de 43 MD avec des créations d’emplois prévues de 4.200.

S’agissant du secteur textile, Benetton Manufacturing Tunisia Sarl (Pays-Bas 99% et Luxembourg 1%) a créé une plateforme de textile dans la zone industrielle rue de Tela Kasserine. Le groupe prévoit un investissement de 4,4 MDT (80 emplois).

Source : www.lapresse.tn

Voir l’article complet sur le Forum

forum

Forum TunisieChat Tunisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *