Google introduit du réseau social dans sa messagerie

Le groupe Internet américain Google a lancé, mardi 9 février, un nouveau service de réseau communautaire, baptisé « buzz », qui s’intègre à sa messagerie, Gmail, et à ses services pour téléphones portables.

« Notre conviction est qu’organiser l’information sociale sur le Web – trouver ce qui est intéressant parmi tous les bruits qui courent – est devenu un défi à grande échelle, que Google, avec son expérience dans l’organisation des informations, peut aider à résoudre », a expliqué le responsable de ce nouveau produit, Todd Jackson, sur le blog officiel du groupe.

Progressivement, tous les utilisateurs de la messagerie Gmail verront dans la partie gauche de l’écran de messagerie, entre « Inbox » et « Messages envoyés », une ligne « buzz », leur permettant d’envoyer collectivement à tous leurs correspondants ou à une partie seulement, des informations sur leurs activités, des photos, des vidéos, des liens Internet ou des messages tirés du site de microblogging Twitter.

Buzz permet de récupérer, en temps réel, les mises à jour en provenance de comptes Twitter, Picasa, Flickr, YouTube, Blogger et Google Reader. Celles de Facebook ne sont pour l’instant pas comprises. L’agrégateur de Google ne permet pas non plus, au moins dans un premier temps, de poster des messages directs sur les réseaux sociaux.

La version pour téléphones portables, disponible dans un premier temps seulement pour les iPhone et les appareils sous Android (le système d’exploitation de Google pour téléphones portables), ajoute une fonctionnalité de localisation géographique, pour notamment « montrer tout le ‘buzz’ qui se passe près de vous », a expliqué un autre responsable de Google, Vic Gundotra, lors d’une présentation retransmise sur YouTube.

UNE NOUVELLE DONNE POUR LES WEBMAILS ?

L’initiative de Google, qui compte 176 millions d’utilisateurs, selon le cabinet de marketing comScore, replace les services mails au centre des attentions, un marché traditionnellement dominé par Yahoo!, Microsoft, Google et AOL. Face à l’essor des sites communautaires, et notamment de Facebook, qui revendique 400 millions d’inscrits, et modifie les habitudes de communication des internautes.

Google aura d’ailleurs d’autant plus de difficultés à imposer son service, que les expériences du groupe dans le domaine social sont peu concluantes. Avec son réseau social Orkut, de Google Video, ou même Google Friend Connect, le groupe a rencontré un succès mitigé. Tout comme Yahoo!, qui lançait déjà au mois d’août, son propre service de buzz.

En faisant de Gmail un agrégateur de différents flux, l’initiative de Google pose la question de la complémentarité avec Wave, un service pour l’heure disponible sur invitation, et dont le but est d’abolir les frontières entre messagerie instantanée, courriel et document collaboratif.

Et alors que le réseau social Facebook continue de croître, celui-ci révise également complètement son système de conversation, révèle pour sa part le site spécialisé Techcrunch. Le projet, baptisé « Titan », permettrait notamment d’accéder à son courriel, sans passer par le site de Facebook.

http://www.youtube.com/watch?v=yi50KlsCBio&feature=player_embedded

Le Monde.fr avec AFP

suite

Repondre a ce sujet sur le Forum Tunisie