Béji Caïd Essebsi a annoncé le lancement d’un nouveau parti

L’ancien Premier ministre tunisien Béji Caïd Essebsi a annoncé ce samedi 16 juin le lancement d’un nouveau parti baptisé Nida Tounes « L’appel de la Tunisie ».

Béji Caïd Essebsi
Béji Caïd Essebsi

BCE a été nommé Premier ministre après la chute de Zine ben Ali en janvier 2011, et a quitté le poste en décembre 2011, à la suite de la victoire du parti islamiste Ennahda à l’élection de l’assemblée constituante en octobre 2001.

« Un pays sans créateurs n’a pas d’avenir », a-t-il martelé samedi en stigmatisant la campagne hostile dont des artistes peintres ont été la cible ces derniers jours. Des tableaux jugés blasphématoires exposés dans une galerie d’art à La Marsa (banlieue nord de Tunis) ont déclenché une flambée de violences dans la capitale et plusieurs régions de l’intérieur du pays.

Dénonçant une « manipulation », M. Caïd Essebsi a par ailleurs contesté le monopole que veut se donner le parti Ennahdha sur l’islam. « Le peuple tunisien est musulman et nul ne doit avoir la tutelle de la religion », a insisté celui qui se dit par ailleurs attaché au Code du statut personnel qui protège les droits de la femme.

A ses yeux, « ceux qui appellent à la violence ne sont pas des musulmans car ils contreviennent aux préceptes du Coran qui prêchent la bonne parole ».

Le fondateur de L’appel de la Tunisie a par ailleurs plaidé pour une démarche consensuelle impliquant tous les acteurs politiques, économiques et sociaux, dont la puissante centrale syndicale UGTT, pour sortir le pays de l’étape « délicate » qu’il traverse.

« Le gouvernement actuel a montré qu’il ne peut pas changer la situation. Il faut agir dès maintenant », a plaidé M. Caïd Essebsi.

AP / nouvelobs / journalmetro

One thought on “Béji Caïd Essebsi a annoncé le lancement d’un nouveau parti”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *