Tunisie : la parole voilée des femmes

août 22, 2012 par  
Classé dans Non classé

tunisienneTunisie : la parole voilée des femmes ( Emission C dans l’air / France 5 )

Elles étaient dans la rue pour faire chuter le président Ben Ali. Aujourd’hui, quelques mois seulement après l’arrivée au pouvoir du parti islamiste Ennahda, les Tunisiennes se mobilisent pour la défense de leurs droits et appellent à la démission de plusieurs membres du gouvernement.

En cause, l’adoption, le 1er août 2012, par la commission droits et libertés de l’Assemblée Nationale Constituante (ANC), de l’article 28. Ce texte stipule que « l’Etat assure la protection des droits de la femme, de ses acquis, sous le principe de complémentarité avec l’homme, au sein de la famille ».

Deux désignations- « complémentarité » et « au sein de la famille » – qui ont provoqué la colère des citoyennes et citoyens tunisiens, des militants des Droits de l’homme ou encore des représentants de la classe politique. Depuis, sur les réseaux sociaux, dans la presse ou la rue, femmes et hommes dénoncent la « régression » engagée par cette commission, majoritairement constituée de membres d’Ennahda.

Ainsi, le 13 août dernier, date anniversaire de la promulgation du Code du statut personnel, un ensemble de lois instaurant l’égalité des sexes dans plusieurs domaines, des milliers de personnes se sont rassemblés à Tunis pour demander le retrait dans la Constitution de ce projet d’article. Et le lendemain, c’est dans la région de Sidi Bouzid, berceau de la révolution de jasmin, que 2 000 opposants au gouvernement ont manifesté à l’occasion d’une grève générale très suivie.

Confronté à une vague de contestation croissante sur plusieurs fronts, le parti islamiste a démenti vouloir s’en prendre aux droits de la femme et estimé que les reproches qui lui sont adressés sont le résultat « de confusion, voire même de provocation et d’exagération ». Le rapporteur de la nouvelle Constitution a lui annoncé que la date d’adoption, fixée par le gouvernement au 23 octobre, pourrait être repoussée à avril 2013, ce qui pourrait amplifier l’incertitude politique qui règne dans le pays.

invités : Souhayr Belhassen – Jean-Yves Moisseron – Mathieu Guidère – Antoine Basbous

Source: France 5

Le tourisme écologique en Tunisie pour un autre regard sur la nature

juin 28, 2012 par  
Classé dans Non classé

Le tourisme écologique en Tunisie comme partout ailleurs a pour but de promouvoir le respect de l’environnement et des écosystèmes. Le touriste est totalement impliqué dans la préservation de la biodiversité. De nombreux organismes proposent aujourd’hui des destinations en parfaite corrélation avec cette philosophie.

Associations et organismes travaillent d’arrache-pied pour promouvoir le tourisme vert ou écotourisme. Les mentalités commencent à changer, et les touristes semblent vouloir se tourner vers des contrées plus traditionnelles, plus typiques. Le nouvel attrait pour la nature, l’observation de la faune et de la flore, le respect des populations autochtones semblent faire partie des objectifs du nouveau touriste.

En Tunisie, afin de limiter l’usage de la voiture, malgré le fait que ces derniers mois, il semble que les ventes de voiture à méthane aient augmentées, des circuits pédestres et équestres sont proposés. Ils permettent de découvrir des sites archéologiques par exemple. Ils sont particulièrement adaptés à l’étude des espaces naturels. Opter pour le tourisme écologique, c’est s’investir pendant ses vacances pour la sauvegarde des espaces naturels. C’est aussi se donner la possibilité de découvrir des merveilles jusqu’alors négligées : coraux, forêts de liège, fonds marins ou encore espèces animales totalement ignorées. Le Parc naturel de Feija, Ichkeul, Kroumirie ou Chambi sont quelques exemples de destinations écologiques tunisiennes à promouvoir.

Pour l’heure, l’écotourisme tunisien n’en est encore qu’à ses balbutiements. Les touristes vont sans doute opter pour ce type de vacances plus facilement aujourd’hui qu’ils ne l’auraient fait il y a encore quelques années. L’enjeu est planétaire, et cette nouvelle façon de considérer le monde qui nous entoure commence à s’universaliser. Le tourisme écologique a, heureusement, de beaux jours devant lui.

Pour connaître les destinations concernées par le tourisme vert en Tunisie, l’idéal est de se tourner vers les sites officiels des associations et organismes investis, les agences de voyages et les tours opérateurs sensibilisés par la question du tourisme écologique appelé également tourisme durable.

Tozeur

Béji Caïd Essebsi a annoncé le lancement d’un nouveau parti

juin 16, 2012 par  
Classé dans Non classé

L’ancien Premier ministre tunisien Béji Caïd Essebsi a annoncé ce samedi 16 juin le lancement d’un nouveau parti baptisé Nida Tounes « L’appel de la Tunisie ».

Béji Caïd Essebsi

Béji Caïd Essebsi

BCE a été nommé Premier ministre après la chute de Zine ben Ali en janvier 2011, et a quitté le poste en décembre 2011, à la suite de la victoire du parti islamiste Ennahda à l’élection de l’assemblée constituante en octobre 2001.

« Un pays sans créateurs n’a pas d’avenir », a-t-il martelé samedi en stigmatisant la campagne hostile dont des artistes peintres ont été la cible ces derniers jours. Des tableaux jugés blasphématoires exposés dans une galerie d’art à La Marsa (banlieue nord de Tunis) ont déclenché une flambée de violences dans la capitale et plusieurs régions de l’intérieur du pays.

Dénonçant une « manipulation », M. Caïd Essebsi a par ailleurs contesté le monopole que veut se donner le parti Ennahdha sur l’islam. « Le peuple tunisien est musulman et nul ne doit avoir la tutelle de la religion », a insisté celui qui se dit par ailleurs attaché au Code du statut personnel qui protège les droits de la femme.

A ses yeux, « ceux qui appellent à la violence ne sont pas des musulmans car ils contreviennent aux préceptes du Coran qui prêchent la bonne parole ».

Le fondateur de L’appel de la Tunisie a par ailleurs plaidé pour une démarche consensuelle impliquant tous les acteurs politiques, économiques et sociaux, dont la puissante centrale syndicale UGTT, pour sortir le pays de l’étape « délicate » qu’il traverse.

« Le gouvernement actuel a montré qu’il ne peut pas changer la situation. Il faut agir dès maintenant », a plaidé M. Caïd Essebsi.

AP / nouvelobs / journalmetro

Les Tunisiens votent pour élire une Assemblée constituante.

octobre 23, 2011 par  
Classé dans Non classé

Sept millions de tunisiens sont appelés a voter ce dimanche 23 octobre 2011 pour élire une assemblée constituante composée de 217 membres et qui aura pour mission de rédiger une nouvelle constitution et désigner un nouvel exécutif provisoire jusqu’aux prochaines éléctions.

La grande inconnue de ce scrutin est le taux de participation au vu de la multiplicité des candidats dans un paysage politique remodelé pour des élections dont, pour la première fois, les résultats ne sont pas connus par avance.

Le scrutin est sécurisé par plus de 40.000 forces de l’ordre, surveillé par des observateurs locaux (13.000) et internationaux (plus de 600).

Kadhafi est mort

octobre 20, 2011 par  
Classé dans Non classé

Le colonel Mouammar Kadhafi a été tué par les rebelles lybiens, dans la région de Syrte, dernier bastion des khadafistes, ont annoncé un responsable militaire des nouvelles autorités libyennes et des médias libyens.

Peu avant l’annonce de la mort de Mouammar Kadhafi, la chute de Syrte, ravagée par les combats, semblait imminente, et les combattants du CNT étaient entrés dans le dernier quartier qui échappait encore à leur contrôle.

Muammar Kadhafi a été abattu d’une balle dans la tête, après que les combattants pro-CNT ont entouré le trou dans lequel il se cachait, affirme la chaîne d’information en langue arabe Al Jazeera, qui ajoute que le corps serait maintenant en route vers Misrata.

Traqué depuis fin août, le colonel avait gouverné la Libye d’une main de fer pendant 42 ans et promis qu’il résisterait jusqu’au bout,

La chute du dictateur a déclenché des concerts de klaxons et des tirs de joie à Tripoli,

Le Premier ministre italien Silvio Berlusconi a affirmé que « la guerre est finie »

Photo prise avec un téléphone portable et présentée par l'Agence France-Presse comme celle de la dépouille du Kadhafi - AFP

http://www.facebook.com/photo.php?v=2472390378746

Forum - Billet d'avion - A propos - Hotel - Votre destination :