Poursuite du sit-in des participants à la « caravane de la libération » à la place de la Kasbah

Le sit-in devant le palais du gouvernement à la Kasbah s'est poursuivi dimanche après-midi.

Plusieurs habitants de la capitale ont rejoint la ''caravane de la libération'' qui comptait initialement environ mille manifestants, hommes et femmes, venus des villages et villes du gouvernorat de Sidi Bouzid, d'où étaient parties les protestations populaires qui ont suivi l'immolation par le feu du jeune Mohamed Bouazizi.

Les manifestants ont annoncé qu'ils poursuivront leur sit-in jusqu'à la chute du gouvernement provisoire et la satisfaction de leurs demandes d'une vie digne.

''Le peuple vient faire tomber le gouvernement'', proclame une banderole des manifestants. ''Nous venons de Menzel Bouzayene, Sidi Bouzid, Regueb pour faire tomber les derniers restes de la dictature'' ont-ils scandé.

Des jeunes prenant part au sit-in ont déclaré que le choix de camper devant le siège du Premier ministère constitue un geste symbolique visant à envoyer un message fort au gouvernement provisoire: ''le sang des martyrs n'aura pas coulé pour rien''. Ils espèrent ainsi contraindre le gouvernement d'union nationale provisoire à la démission.

tap

Source Infotunisie.com