Liste du Gouvernement 27 janvier

Le nouveau gouvernement de transition a finalement été annoncé et les principaux ministres de l’ancien régime du président déchu Ben Ali n’occupent plus de postes-clés. En revanche, Mohammed Ghannouchi, Premier ministre du premier gouvernement de transition, a été reconduit dans ses fonctions.

La composition du nouveau gouvernement:
Les Ministres :

  • Premier Ministre : Mohamed Ghannouchi
  • Ministre de la Justice : Lazhar Karoui Chebbi
  • Ministre de la Défense : Abdelkarim Zbidi
  • Ministre des affaires étrangères : Ahmed Ouneis
  • Ministre de l’Intérieur : Farhat Rajhi
  • Ministre des Affaires Religieuses : Laroussi Mizouri
  • Ministre du Développement local et régional : Ahmed Néjib Chebbi
  • Ministre de l’Enseignement Supérieur : Ahmed Brahim
  • Ministre de la Santé : Habiba Zehi
  • Ministre de Commerce et du Tourisme: Mokhtar Jalouli
  • Ministre de l’Éducation : Tayeb Baccouch
  • Ministre des Affaires Sociales : Mohamed Nacer
  • Ministre de l’Agriculture et de l’Environnement : Mehdi Houas
  • Ministre de Planification et de la Coopération Internationale : Mohamed Nouri Jouini
  • Ministre de l’Industrie et des technologies : Mohamed Afif Chalbi
  • Ministre du Développement Administratif :
  • Ministre des Finances : Jaloul Ayed
  • Ministre de la Culture : Ezzeddine Bech Cheouech
  • Ministre des affaires de la Femme : Lilia Abidi
  • Ministre des Transports : Yassine Ibrahim
  • Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle : Saïd Ayadi
  • Ministre de la Jeunesse et des Sports : Mouhamed Aloulou

Les Secrétaires d’État :

  • Secrétaire d’état auprès du Premier Ministre : Abdejlil Bedoui
  • Secrétaire d’état chargé des réformes économiques et sociales : Ilyes Jouini
  • Secrétaire d’état : Abdelhakim Bouraoui
  • Secrétaire d’état auprès du ministre des affaires étrangères : Radhouane Nouisser
  • Secrétaire d’état auprès du ministre du développement local et régional : Nejib Kramti
  • Secrétaire d’état auprès du ministre de l’enseignement supérieur : Faouzia Charfi
  • Secrétaire d’état auprès du ministre de l’enseignement supérieur chargé de la recherche scientifique : Refaat Chaabouni
  • Secrétaire d’état auprès du ministre de la santé : Lamine Mouelhi
  • Secrétaire d’état auprès du ministre de la planification et de la coopération internationale : Abdelhakim Triki
  • Secrétaire d’état auprès du ministre de l’industrie et du tourisme chargé de l’énergie : Abdelaziz Rassaâ
  • Secrétaire d’état auprès du ministre de l’industrie et du tourisme chargé des TIC : Sami Zaoui
  • Secrétaire d’état auprès du ministre des finances chargé de la fiscalité : Moncef Bouden
  • Secrétaire d’état auprès du ministre des finances chargé des domaines de l’état : Ahmed Adhoum
  • Secrétaire d’état auprès du ministre du commerce et du tourisme chargé du tourisme : Slim Cheker
  • Secrétaire d’état auprès du ministre des Transports : Anouar Ben Gaddour
  • Secrétaire d’état auprès du ministre de l’agriculture : Salem Hamdi
  • Secrétaire d’état chargé de la Jeunesse : Slim Amamou

De plus ont été nommés :

  • Gouverneur de la banque centrale : Mostapha Kamel Nebli
  • Président de la commission d’enquête : Taoufik Bouderbala (Ancien président de la ligue des droits de l’homme)
  • Président de la commission chargée de l’enquête sur la question de la corruption administrative : Me. Abdelfattah Omar (Expert International en droits de l’homme)

Mohammed Ghannouchi a appelé les Tunisiens à « retourner au travail » et a fixé comme mission principale de ce nouveau gouvernement l’organisation « d’élections pour que le peuple choisissse en toute liberté ».

Le Premier ministre reconduit a précisé que

« le gouvernement s’engage à ce que les élections soient organisées sous le contrôle d’une commission indépendante en présence d’observateurs internationaux pour en garantir la transparence ».

Seuls deux ministres de l’ère Ben Ali ont été maintenus mais à des ministères purement techniques.

One thought on “Liste du Gouvernement 27 janvier”

  1. Le peuple a vaincu. Notre hymne le dit « Si le peuple un jour désire la vie…. » Moufida Tlatli, ex-ministre de la Culture(avec un film Les silences du palais dans lequel elle critiquait les Beys) a dégagé elle aussi! Elle a fait partie de la liste des 65 « personnalités » qui ont signé la première pétition pour la réélection du dictateur en 2014. Voir cette liste sur leaders.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *