Le Premier ministre Ghannouchi a annoncé sa démission

Le premier ministre tunisien Mohamed Ghannouchi, dont les manifestants réclamaient le départ, a annoncé dimanche sa démission au cours d’une conférence de presse à Tunis.

« J’ai décidé de démissionner de ma fonction de Premier ministre », a déclaré M. Ghannouchi.

Il avait pris les rênes d’un gouvernement de transition après la chute le 14 janvier du président Ben Ali, chassé par la pression de la rue.

Il a declaré pour expliquer sa decision:

« je ne serai pas le Premier ministre de la répression. Je ne suis pas le genre de personne qui va prendre des décisions qui pourraient provoquer des victimes »

Des manifestations à Tunis réclamaient son départ depuis plusieurs jours. Les opposants lui reprochaient d’être trop proche de l’ancien président Ben Ali et de ne pas mettre en oeuvre des réformes.

Ces journées de contestations et de violences dans la capitale tunisienne ont occasionné la mort de cinq personnes et des dizaines de blessés.

Le 25 février, une manifestation de masse, estimés à quelque 100.000 personnes, avait envahi le centre de Tunis pour réclamer le départ de son gouvernement. Et l’annonce de la tenue d’élections en juillet n’avait pas calmé les protestataires.

Mohamed Ghannouchi
Mohamed Ghannouchi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *