Le ministre de la Justice reçoit les membres du bureau exécutif de l’Association des magistrats tunisiens

M. Lazhar Karoui Chebbi, ministre de la Justice, a reçu, mercredi, au siège du département, les membres du Bureau exécutif de l'Association des magistrats tunisiens, conduits par le président de l'association, M. Ahmed Rahmouni.

Au cours de la rencontre, le président du bureau exécutif et les membres de l'Association ont exposé les différentes préoccupations des magistrats, notamment la restructuration du Conseil supérieur de la magistrature, la révision des statuts, l'amélioration des conditions de travail dans les tribunaux, ainsi que le renforcement de l'indépendance de la justice.
D'autres questions ont été évoquées, en particulier les mutations et les promotions des magistrats, ainsi que la situation actuelle de la mutuelle des magistrats tunisiens.

Le ministre a souligné, durant la rencontre qui s'est déroulée dans une ambiance amicale et très franche, l'impératif d'unir les efforts pour consolider l'indépendance de la justice, promettant d'étudier, sérieusement et dans la transparence, les propositions de l'Association, de concrétiser certaines de ces propositions, dans les plus proches délais, et d'examiner plus profondément les autres.

Dans une déclaration à l'agence TAP, à l'issue de la réunion, le président de l'Association des magistrats tunisiens a indiqué que le ministre a fait montre de sa disposition à étudier les différentes préoccupations et à instaurer le principe de la concertation avec les magistrats, en les impliquant dans les affaires de la justice et les différents tribunaux.

Il a indiqué, d'autre part, que le bureau a présenté au ministère un mémorandum axé sur les propositions visant à promouvoir la justice, notamment la création d'une commission pour la préparation du projet de consolidation de l'indépendance de la magistrature comprenant, principalement, l'association des magistrats tunisiens et les structures concernées par les affaires de la magistrature, en vue de proposer une conception cohérente des réformes constitutionnelles et juridiques, pour la gestion de la justice, dans le pays, au cours de la prochaine étape.

M. Rahmouni a ajouté que les propositions ont, aussi, porté sur la constitution d'une commission judiciaire composée principalement du bureau exécutif de l'Association des magistrats tunisiens et de deux magistrats de chaque grade, afin de préparer le mouvement dans le corps de la magistrature, ainsi que sur la formation d'une commission conjointe entre le ministère et l'Association, pour l'examen des dossiers de la mutuelle des magistrats et les méthodes de sa gestion financière.

Par ailleurs, les propositions insistent sur l'importance de s'orienter vers l'affranchissement de la justice des entraves de l'administration.

(TAP)

Source Infotunisie.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *