Chebbi: «La révolution tunisienne est une source d’inspiration pour la révolution dans le monde arabe »

« La révolution déclenchée par le peuple tunisien pour la liberté et la justice et qui a abouti à la chute du tyran est devenue une source d'inspiration pour la révolution dans le monde arabe », a affirmé M. Ahmed Nejib Chebbi, ancien Secrétaire général du Parti démocrate progressiste (PDP) et ministre du développement régional et local, lors d'un meeting qui a eu lieu, samedi après-midi, à Tunis, sous le signe « fidélité, aux sangs des martyrs et aux objectifs de la révolution du peuple ».

Le martyre de Mohamed bouazizi, a-t-il relevé, était un cri de délivrance de l'enfer dans lequel vit le peuple tunisien dans plusieurs régions qui étaient, sous l'ancien régime, dépourvues des attributs du développement.

Par ailleurs, M. Chebbi a indiqué que le PDP a plaidé, dès le départ, en faveur de la Constitution d'un gouvernement d'union nationale pour que le pouvoir de décision ne soit pas entre les mains d'un seul parti politique.

Le gouvernement actuel, a-t-il souligné, a pris en charge la réalisation d'un programme de réformes politiques et sociales qui répond aux revendications des martyrs de la révolution.

Il a, à cet égard, passé en revue les principales mesures et décisions prises par le gouvernement d'union nationale, en une courte période n'excédant pas 12 jours, dont notamment, la liberté de manifestation et d'expression, l'amnistie générale, la séparation entre l'Etat et les partis politiques ainsi que le versement d'une première tranche de dédommagements aux familles des martyrs et des blessés au cours de la révolution.

Ce gouvernement a été constitué, a-t-il ajouté, pour apporter des réformes sociales et garantir les droits de ceux qui ont sacrifié leurs vies parce qu'ils ont dit « non » à l'exclusion, à la marginalisation, à la pauvreté et au chômage.

Dans ce contexte, M. Chebbi a annoncé le lancement, dans les prochains mois, de sept grands projets à haute employabilité dans plusieurs régions intérieures, notamment à Sidi Bouzid, Gafsa, Siliani, Jendouba et Kasserine.

Il a, également, ajouté que le ministère du développement régional et local se penchera sur les préoccupations des habitants des régions démunies et défavorisées, faisant remarquer que le problème n'est pas dans la mobilisation des fonds mais plutôt dans les modes de leur affectation.

Sur un autre plan, M. Chebbi a souligné la nécessité de dissoudre les conseils régionaux afin de lutter contre les phénomènes de la corruption, de la malversation et du favoritisme. Ces mécanismes, a-t-il expliqué, seront remplacés par des délégations spéciales comportant des représentants issus des composantes de la société civile et des comités de la révolution qui seront chargés de dresser un inventaire des dommages causés aux citoyens dans les différentes régions et d'en assurer le dédommagement dans les plus brefs délais.

Après avoir annoncé qu'un mouvement sera opéré dans le corps des gouverneurs, M. Chebbi a réaffirmé l'attachement du gouvernement actuel à garantir la liberté d'expression et à consacrer le droit à l'emploi et à la constitution des associations, et son souci de régulariser plusieurs situations foncières afin de permettre à plusieurs agriculteurs d'exercer leurs activités.

Ce meeting, auquel ont pris part un grand nombre d'adhérents du Parti démocrate progressiste (PDP) venant de plusieurs régions du pays et des mères de martyrs de la révolution, a été marqué par l'audition de témoignages des mères de trois martyrs de la révolution, dans lesquels elles rappellent les circonstances du martyre de leurs enfants et appellent, à cet égard, le peuple tunisien à protéger sa révolution contre la confiscation et la récidive.

(TAP)

Source Infotunisie.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *