Le tourisme écologique en Tunisie pour un autre regard sur la nature

Le tourisme écologique en Tunisie comme partout ailleurs a pour but de promouvoir le respect de l’environnement et des écosystèmes. Le touriste est totalement impliqué dans la préservation de la biodiversité. De nombreux organismes proposent aujourd’hui des destinations en parfaite corrélation avec cette philosophie.

Associations et organismes travaillent d’arrache-pied pour promouvoir le tourisme vert ou écotourisme. Les mentalités commencent à changer, et les touristes semblent vouloir se tourner vers des contrées plus traditionnelles, plus typiques. Le nouvel attrait pour la nature, l’observation de la faune et de la flore, le respect des populations autochtones semblent faire partie des objectifs du nouveau touriste.

En Tunisie, afin de limiter l’usage de la voiture, malgré le fait que ces derniers mois, il semble que les ventes de voiture à méthane aient augmentées, des circuits pédestres et équestres sont proposés. Ils permettent de découvrir des sites archéologiques par exemple. Ils sont particulièrement adaptés à l’étude des espaces naturels. Opter pour le tourisme écologique, c’est s’investir pendant ses vacances pour la sauvegarde des espaces naturels. C’est aussi se donner la possibilité de découvrir des merveilles jusqu’alors négligées : coraux, forêts de liège, fonds marins ou encore espèces animales totalement ignorées. Le Parc naturel de Feija, Ichkeul, Kroumirie ou Chambi sont quelques exemples de destinations écologiques tunisiennes à promouvoir.

Pour l’heure, l’écotourisme tunisien n’en est encore qu’à ses balbutiements. Les touristes vont sans doute opter pour ce type de vacances plus facilement aujourd’hui qu’ils ne l’auraient fait il y a encore quelques années. L’enjeu est planétaire, et cette nouvelle façon de considérer le monde qui nous entoure commence à s’universaliser. Le tourisme écologique a, heureusement, de beaux jours devant lui.

Pour connaître les destinations concernées par le tourisme vert en Tunisie, l’idéal est de se tourner vers les sites officiels des associations et organismes investis, les agences de voyages et les tours opérateurs sensibilisés par la question du tourisme écologique appelé également tourisme durable.

Tozeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *